Accueil
 
Conférence Régionale Languedoc Roussillon et Midi-Pyrénées PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Bernard Cazals - Président MoDem 12   
Dimanche, 07 Juin 2015 15:33

 

Le Groupe de travail Modem Midi-Pyrénées Languedo-Roussillon

Le 30 mai, s'est tenu une Conférence Régionale du Mouvement démocrate à Narbonne, où étaient invités tous les adhérents du MoDem des 13 départements des deux régions Languedoc Roussillon et Midi-Pyrénées.

L'objet de cette réunion était de définir nos propositions pour cette nouvelle organisation territoriale qui a entrera en vigueur au 1er janvier 2016.
Co-présidée par Jean-luc Lagleize président du MoDem31 et Christine Espert présidente du MoDem66, la Réunion a permis à Robert Rochefort, vice-président du Mouvement Démocrate, député européen et chef de file de notre région de présenter à tous les participants les enjeux de ces élections qui aura lieu les 6 et 13 décembre.

Nous avons convenu d'aborder ces élections dans un souci de large rassemblement capable de porter avec conviction et détermination un projet positif pour les habitants de cette nouvelle Région. Cette situation nouvelle, que l'on n'a pas choisie, s'imposera à tous pour des décennies. Elle porte en elle un potentiel d'identité commune forte;  cette nouvelle Région Administrative aura à soutenir un projet de développement économique ambitieux; elle devra veiller à l'équilibre harmonieux de tous les territoires; considérer sa situation géographique et démographique comme une opportunité de développement; les pôle Santé, Aéronautique, Robotique autour d'Universités reconnues;  Agriculture, Elevage,Viticulture; potentiel d'Energies Renouvelables; Tourisme sont autant d'atouts à valoriser pas des accompagnements incitatifs.

De nombreuses propositions ont été discutées dans quatre ateliers
- Les équilibres territoriaux entre les deux métropoles : Montpellier et Toulouse, il faudra réconcilier Urbain et Rural : importance des transports, de la couverture numérique, des lycées, des villes moyennes.
- Les atouts économiques de la Région : les liaisons entreprises enseignement recherche; l'apprentissage; aménagement du territoire, professionnalisation du tourisme; cohérence avec la politique européenne en matière de développement durable ...
- L'Europe et la Région : comment mobiliser les fonds européens; l'Europe et les jeunes, l'Euro Région et la Catalogne ...
- La culture Régionale : notre histoire, notre identité, nos langues ...
Et pour finir un nom qui revient souvent pour cette Région : l'OCCITANIE.

Notre Secrétaire Général Marc Fesneau nous présenta ensuite la situation politique française du moment et comment le Mouvement Démocrate souhaitait un large rassemblement avec tous ceux qui pouvaient partager nos projets et nos valeurs.

Dans un premier temps chacun doit travailler les projets pour les Régions; dans un second temps viendra la discussion pour constituer des listes; tout accord local sera lié à la Région et au National.

En conclusion, une journée de travail très constructive, qui laisse la place à un large consensus entre les membres de notre Mouvement, montrant ainsi que les valeurs partagées permettent d'échanger en profondeur sur des sujets quelquefois difficiles; merci aux Aveyronnais qui ont pu participer à cette journée et bien sûr l'enrichir au bénéfice de tous.

 Bernard Cazals - Président du MoDem 12

 
Pour un Collège de l'Exigence PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Délégué Départemental   
Dimanche, 07 Juin 2015 15:15

 

Logo Pour in Collège de l'Exigence

 

François Bayrou, Pascal Bruckner, Jean-Pierre Chevènement, Luc Ferry, Jacques Julliard, et Michel Onfray ont décidé de s'exprimer ensemble contre la régression qu’engage la réforme annoncée du collège. Ils vous invitent à soutenir cet appel pour obtenir le retrait du décret de « réforme » du collège.

Lettre adressée au Président de la République et possibilité de signer la pétition en cliquant ICI.

 

 
Le Mouvement Démocrate et les Elections Départementales. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Bernard Cazals - Président Modem12   
Samedi, 21 Mars 2015 12:45

Read more

 

Les 22 et 29 mars nous allons désigner les conseillers départementaux dans un cadre tout à fait nouveau :
En premier lieu pour réaliser la parité nous votons pour un binôme, une femme, un homme, ce qui nous semble une bonne chose car cela va générer un renouvellement conséquent des conseillers,
Ensuite un nouveau découpage des cantons a eu lieu et qui à notre sens ne correspond pas la plupart du temps à un bassin de vie homogène.
Nous avons envie de dire que cela n’a pas d’importance, puisque les conseillers départementaux  n’ont pas à gérer les cantons, mais bien le département.
 

 
 
Communique de Presse (2014/12/13) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par -   
Vendredi, 26 Décembre 2014 17:44
Cliquez sur le lien pour consulter le Communiqué de Presse du 13 décembre 2014
 
La Politique et la politique PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Franck-Olivierr Bonnafé   
Samedi, 13 Décembre 2014 16:26

Alors que François Hollande vient de bousculer son agenda afin de rencontrer Vladimir Poutine, une fois de plus se pose la question de la crédibilité de la diplomatie européenne. Loin de moi l’idée d’utiliser cet exemple comme un argument supplémentaire tendant à prouver l’échec de l’Europe à mettre sur pied la moindre initiative commune, en diplomatie comme dans tant d’autres domaines.

L’initiative de François Hollande, si elle sert bien sûr nos intérêts propres en plaçant la France à la manœuvre, n’en demeure pas moins une très bonne opération pour les occidentaux en général et pour les européens en particulier. Elle laisse à un pays, allié historique de la Russie et engagé par des liens commerciaux particuliers, le soin d’offrir à Vladimir Poutine la possibilité de sortir de la spirale de tensions toujours plus fortes entrainée par la crise ukrainienne. En se déplaçant à Moscou, François Hollande cherche à jouer la main tendue en replaçant la Russie et son président dans la position d’acteur diplomatique responsable. L’économie russe est durement touchée par les sanctions imposées par les occidentaux, mais l’Europe n’a aucune envie de voir la Russie se détourner durablement d’un partenariat économique et plus globalement d’un partenariat stratégique avec elle. L’Europe, qui impose des sanctions, ne peut pas établir de relations normalisées avec le Kremlin ; l’initiative, vraisemblablement concertée de la France, est donc . . .

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 de 16